Aquaplaning

  • Auteur: OPONEO.FR

Tout sur l’aquaplaning : en quoi consiste ce phénomène, comment il apparaît, quels sont ses facteurs les plus importants et comment le contrecarrer. Découvrez nos conseils.

En quoi consiste le phénomène d’aquaplaning ?

L’aquaplaning apparaît quand la bande de roulement ne peut plus évacuer l’eau qui se trouve au-dessous du pneumatique – à l’endroit du contact avec la surface de la route apparaît une cale d’eau, qui provoque la perte d’adhérence de la voiture – celle-ci commence à flotter.

Aquaplaning et adhérence

La condition principale pour maintenir l’adhérence est le contact continu entre le pneumatique et la route.
Ce contact peut être interrompu à cause d’une quantité trop importante d’eau sur la route. Une mince couche d’eau entre la route et le pneumatique fait qu’une adhésion moléculaire nécessaire (un phénomène qui apparaît au niveau moléculaire et joue un rôle décisif par rapport à l’adhérence) est considérablement affaiblie. A une profondeur plus importante, quand les microporosités de la route sont couvertes d’eau (création d’un film d’eau), l’adhérence peut être assurée seulement grâce à un contact du pneu avec les macroporosités de la surface.

Les macroporosités permettent de stocker et en même temps d’évacuer l’eau, sans rompre son film. Dans cette situation, au fur et à mesure de l’augmentation de la profondeur de l’eau et la vitesse du véhicule, le risque d’aquaplaning devient de plus en plus important.

Comment apparaît l’aquaplaning ?

Sur une route pleine d’eau, le pneu doit constamment repousser l’eau qui se trouve devant lui. Le choc de la bande de roulement contre cette eau provoque une augmentation de la pression hydrodynamique de l’eau. Avec une profondeur d’eau constante, la pression augmente de manière proportionnelle au carré de la vitesse. Quand la valeur de cette pression devient supérieure à celle de la pression du pneu sur la route, le pneu ne peut plus repousser l’eau qui se trouve devant elle et commence à flotter sur sa surface. Comme la valeur de la pression exercée par le pneumatique sur la route est similaire à la pression à l’intérieur du pneu, le phénomène d’aquaplaning apparaît quand les valeurs de la pression hydrodynamique et celle à l’intérieur du pneu sont identiques.

Aquaplaning – évacuation d’eau par le pneu.

Aquaplaning – évacuation d’eau par le pneu.
 

Quels sont les facteurs déterminants du phénomène d’aquaplaning ?

Les facteurs qui influencent le phénomène d’aquaplaning peuvent être divisés en trois groupes importants.

Facteurs concernant les pneus :

  • mauvais état des pneus (profondeur de bande de roulement trop petite, âge des pneus),
  • trop petite pression d’air dans les pneus,
  • caractéristiques spécifiques des modèles des pneus (profil de la bande de roulement, forme de l’empreinte du pneu).

Facteurs concernant la voiture :

  • vitesse,
  • usure des éléments de suspension.

Facteurs externes :

  • profondeur de l’eau,
  • type de revêtement (bitume, béton), sa micro- et macroporosité,
  • mauvais état de la route – présence des ornières et des bosses transversales, usure          importante du revêtement.

Aquaplaning – comment retrouver le contact avec la route.
 

Quels pneumatiques sont plus vulnérables par rapport à l’aquaplaning et lesquels moins ?

Les paramètres des pneumatiques qui déterminent leur vulnérabilité par rapport à l’aquaplaning sont le profil de la bande de roulement et la forme de l’empreinte du pneu.

Profil de la bande de roulement

Les pneumatiques équipés d’une bande de roulement directionnelle sont moins vulnérables à l’aquaplaning. Les pneumatiques spécifiques pour la pluie de la marque Uniroyal sont également connus pour leurs caractéristiques très favorables. Les pneumatiques symétriques obtiennent les résultats moins appréciables.

Forme de l’empreinte du pneu

La forme de l’empreinte du pneu dépend de plusieurs éléments, tels que le profil de la bande de roulement, la structure interne du pneu, le contour du moule de vulcanisation. La forme de l’empreinte devrait être la plus arrondie possible, ce qui permet de casser la vague d’eau qui se crée devant le pneu.

Quels sont les conséquences de l’aquaplaning ?

L’apparition de l’aquaplaning sur une ligne droite empêche le conducteur de corriger la trajectoire de son véhicule et dans les virages la voiture est repoussée et peut quitter la route par une trajectoire tangente au virage.

Qu’est-ce qu’on peut faire en cas d’aquaplaning ?

Après l’apparition de l’aquaplaning il faut surtout garder son calme.
Ne pas effectuer de mouvements brusques avec le volant. La pédale d’accélérateur doit être maintenue dans une position neutre. Il faut attendre pour que la voiture puisse perdre sa vitesse, sans brusque freinage et des mouvements du volant – tant que le phénomène d’aquaplaning persiste, cela ne donnera rien.
 
Par contre, quand la voiture retrouve son adhérence, les mouvements du volant peuvent avoir des conséquences importantes : la voiture peut donc tourner de manière très brusque. C’est justement le moment de la sortie de l’aquaplaning qui est le plus délicat et dangereux. Ceci est le cas aussi bien en ce qui concerne l’aquaplaning longitudinal, que transversal, c’est-à-dire dans les virages. C’est une réaction trop importante de la part du conducteur et non le phénomène d’aquaplaning lui-même qui provoque la plupart des accidents sur surface humide.

Test des pneus pour l'aquaplaning

Les fabricants effectuent des tests de leurs pneumatiques
par rapport à l’aquaplaning. Photo Pirelli
 

Comment éviter l’aquaplaning ?

Il est très important d’utiliser seulement des pneus en bon état, avec une bande de roulement suffisamment profonde.
 
Quelle est la vitesse qui garantit la sécurité ? Il est difficile de répondre d’une manière univoque : la vitesse sera différente en fonction du modèle du pneumatique et la profondeur de l’eau sur la route.
 
C’est tout en ce qui concerne la théorie. En pratique, lors d’une utilisation quotidienne, la profondeur de l’eau peut être largement supérieure à 7 mm. Il est difficile d’estimer la profondeur d’une flaque d’eau sur la route, les ornières peuvent provoquer l’apparition de vrais torrents, des virages mal profilés et des bosses peuvent également influencer cette profondeur. Nous devons savoir que la profondeur de ces obstacles provoque une diminution importante de la vitesse d’aquaplaning, en particulier dans les virages.

Vous appréciez notre article?
Cliquez sur le bouton "J'aime"

Merci
Ajouter un commentaire
(Attention: les commentaires sont en modération)

  1. Vendeurs expérimentés
  2. Achats en toute
    sécurité
  3. Un grand choix de
    produits
  4. Livraison gratuite
  5. Les garages partenaires