Histoire des pneus Semperit

  • Auteur: OPONEO.FR

Voir ci-dessous l'histoire du pionnier du caoutchouc de Wimpassing.

C'est en 1850 que la première production de caoutchouc sur le Vieux Continent fut lancée dans la ville autrichienne de Wimpassing, à l'ouest de l'Autriche. A titre de comparaison, il faut dire qu'à cette époque, la voiture était associée tout au plus au fardier à vapeur de Nicolas-Joseph Cugnot. En 1850, Levi Strauss cousait la première paire de jeans qui ensuite deveninrent célèbres, et en Pologne, la construction des fortifications autour du Mont Kościuszko à Cracovie commençait. Les pneus automobiles, tout comme les voitures elles-mêmes, faisaient alors encore partie, tout au plus, du domaine des plans les plus éloignés, sinon des rêves audacieux.

Par contre, la société appelée ensuite Semperit existait déjà depuis 26 ans. Son histoire remonte à 1824, lorsque Johann Nepomuk Reithoffer, diplômé de la Sorbonne, s’impliqua dans la production de vêtements imperméables. Son entreprise se développa systématiquement pour débuter en 1890, à la bourse de Vienne. Six ans plus tard, une deuxième usine de matériaux de caoutchouc fut construite dans la ville autrichienne de Traiskirchen. C’est dans cette usine, qu’au début du XXe siècle, l'entreprise lança la production des premiers pneus de voitures particulières.

Publicité pour les pneus Semperit.

Publicité pour les pneus Semperit.

Goliath pour faire face à la neige. 

Pour entrer sur un marché des pneus automobiles de plus en plus compétitif, un nom retentissant était nécessaire. Ses auteurs se référèrent au latin. Ils utilisèrent le terme « semper it » qui peut être traduit par « toujours en courant », « toujours en route ». Dès 1906, la société existait déjà sous le nom de Semperit. En plus des pneus de voitures et de vélos, la société autrichienne essaya, depuis le début, de diversifier au maximum ses activités. Elle produisait en particulier des chaussures, des pièces utilisées dans l'industrie et des gants en latex. Pour mieux organiser le travail des différents départements de Semperit, en 1912, le groupe Semperit qui incorpora toutes les sections de la société a été créé.

Les pneus Semperit des premiers modèles furent testés dans les conditions difficiles des Alpes. Lorsque la demande du marché et les progrès de l'industrie automobile imposèrent la distinction entre les pneus d'hiver et ceux d'été, la marque autrichienne présenta en 1936, le premier pneu prévu pour rouler précisément sur la neige. Il fut appelé fièrement "Goliath".

Semperit commercialise les pneus pour différents types de véhicules.

Semperit commercialise les pneus pour différents types de véhicules.

En Pologne et vers 117 autres pays du monde

En 1956, Semperit a commencé à fabriquer des pneus sans chambre à air. En même temps, il produisait également les fameux pneus de vélo à parois blanches utilisés dans les vélos de la marque Sears&Roebuck. Un autre modèle de pneus, cette fois-ci avec des pointes, appelé « M + S 181 » remporta également un grand succès. En 1967, après plus d'une douzaine de mois de recherche, l'offre de Semperit fut élargie au pneu radial. Dans les années soixante, les pneus de la marque autrichienne étaient exportés vers 118 pays du monde. Il convient d’ajouter que dans la période de l’entre deux guerres, la société venant de Wimpassing était « Semperit »

Le chiffre d'affaires annuel de Semperit dépasse un demi milliard d'euros.

Le chiffre d'affaires annuel de Semperit dépasse un demi milliard d'euros.

Sous les ailes "continentales"

L'usine de l'entreprise à Traiskirchen fut entièrement modernisée en 1984, la modernisation n'épargna pas les processus de fabrication. Comme il s'est avéré plus tard, ce n'était qu'un avant-goût des nouveaux changements. Quelques mois plus tard, la division de fabrication de pneus de Semperit Reifen AG fut détachée de l'ensemble du groupe Semperit AG et, en 1985, elle fut reprise par la compagnie allemande Continental AG.

C’est le premier pneu directionnel appelé « M + S-H, Direction Grip M728 » qui fut le premier produit de Semperit, après le passage sous l’aile du géant de Hanovre. Un an plus tard, la gamme de pneus directionnels fut complétée par le pneu d'hiver « Top-Grip SLG M729 ». Ce modèle gagna rapidement le titre du pneu le plus vendu de la gamme de pneus d'hiver de la société. D'excellents résultats de test et une bonne réception sur le marché furent également les caractéristiques du modèle suivant « Direction-Grip M828 ». Dans les années qui suivirent, l'offre de Semperit s'est progressivement élargie, et pour ce faire, il a été nécessaire de disposer d’un potentiel de recherche commun de la marque et de son propriétaire allemand.

Aujourd’hui, près de sept mille personnes travaillent dans des usines et des laboratoires Semperit. Le chiffre d'affaires annuel de l'entreprise dépasse un demi-milliard d'euros.

 

Consultez notre offre de pneus Semperit

Vous appréciez notre article?
Cliquez sur le bouton "J'aime"

Merci
Ajouter un commentaire
(Attention: les commentaires sont en modération)

  1. Vendeurs expérimentés
  2. Achats en toute
    sécurité
  3. Un grand choix de
    produits
  4. Livraison gratuite
  5. Les garages partenaires