Est-ce que les pneumatiques hiver sont bons pour la conduite en été ?
Quels sont les dangers si on roule avec et est-ce rentable ?

Les spécialistes conseillent de changer les pneumatiques hiver lorsque la profondeur de la bande de roulement est inférieure à 4 mm. C’est à peu près la moitié de la profondeur des nouvelles rainures ce qui étonne les conducteurs car selon les normes la profondeur exigente est de 1,6 mm. Plusieurs personnes réfléchissent aussi si cela vaut la peine d’exploiter les pneumatiques hiver en été pour en profiter jusqu’au bout.
 
Au fur et à mesure que la bande de roulement s’use elle perd une bonne partie de ses propriétés – précisent les spécialistes d’ADAC. De plus, les pneus hiver usés (profondeur inférieure à 4 mm) ne présentent pas beaucoup de défauts par rapport aux pneus été avec petite bande de roulement. Cela veut dire que l’exploitation d’un tel équipement  peut s’avérer économique et même écologique (nous ne polluons pas l’environnement en jetant à la poubelle le pneu usé à moitié).

Pneus hiver – comment se comportent-ils en été ?

Le plus grand défaut des pneumatiques hiver en été est leur plus grande distance de freinage et un aquaplaning précoce. Il est vrai que le deuxième aspect dépend surtout de la profondeur de la bande de roulement. Par contre, nous ne pouvons pas négliger le paramètre de freinage. Selon ADAC, la distance de freinage avec la vitesse de 100 km/h peut être beaucoup plus longue – on parle d’une distance d’environ 16 mètres ! Là où les pneus été s’arrêtent, les pneumatiques hiver roulent encore en constituant un vrai danger sur la route.  Vous pouvez avec de tels pneus soit tuer un piéton soit démolir une voiture qui se trouve devant. 
 
Le défaut suivant des pneus hiver concerne l’usage rapide de la bande de roulement. Il est dû à l’utilisation lors de la production des pneumatiques du mélange plus mou de gomme garantissant de meilleures propriétés de roulement à basses températures. En général, l’usage rapide du pneu se traduit par une consommation de carburant plus importante.

Les pneus toutes saisons en été

Les défauts décrits ci-dessus concernent aussi les pneumatiques pour toute l’année et en particulier les modèles qui se comportent bien dans des conditions hivernales. Les pneus toutes saisons sont fabriqués de la même façon que l’équipement pour l’hiver.

Pneumatiques d'hiver utilisés en été.

Utiliser les pneus hiver en été peut-il s’avérer dangereux ?

Les pneus hiver en été, comment se comportent-ils à basse température et sur chaussée mouillée.

Les différences entre les pneus hiver et été concernant d’autres propriétés ne sont pas si importantes, particulièrement quand il fait frais. La situation change avec l’augmentation de la température et de la charge du véhicule. Pendant les journées très chaudes, l’adhérence et la stabilité des pneus hiver sur chaussées sèches sont nettement plus faibles. Nous observons un tel comportment lors des virages, la voiture commence à « nager » ce qui ressemble un peu à la conduite sur chaussée mouillée. Les personnes qui ne sont pas de très bons conducteurs ressentiront malheureusement, dans ces conditions-là, un inconfort lors de la conduite. Sur chaussée mouillée, par contre c’est la profondeur de la bande de roulement et son profil qui jouent un rôle primordiale.

Les pneus hiver en été – est-ce rentable ?

Si la profondeur de la bande de roulement des pneus hiver est supérieure à 4 mm, son exploitation en été n’a pas de sens, à moins que dans un proche avenir vous pensez mettre votre voiture à la casse. Or, les pneumatiques hiver s’usent en été beaucoup plus vite que les produits destinés pour la saison estivale. Il y a quand même quelques astuces que l’on peut mettre en oeuvre. Il est possible de rouler avec les pneumatiques hivernaux, même si leur bande de roulement ne fait que 3-3,9 mm. Nous devons par contre respecter deux conditions : les pneus doivent être en bon état et notre conduite devrait être plutôt modérée (sur chaussée mouillée il faut ralentir de 20-30 km/h). Bien sûr, il faut respecter la distance réglementaire entre les véhicules participant au trafic routier.

Conduire avec les pneus hiver ayant la bande de roulement de 4 mm ne peut s’avérer économique qu’en situation où nous effectuons un faible kilométrage annuel (ayant par ex : deux voitures et les exploitant en alternance). De cette façon, nous pouvons gagner toute une saison (en vue d’acheter le nouveau jeu pour la saison suivante). Cette solution n’est pas la meilleure mais c’est beaucoup moins dangereux que la conduite avec les pneus complétement usés sous la pluie ou l’achat d’un produit bon marché d’origine inconnue. D’autant plus que les frais liés à l’accident de la route sont plus importants que le prix du nouveau complet des pneumatiques. En prenant en compte la sécurité de tous les participants du trafic routier l’achat du nouveau jet des pneus reste toujours la solution la plus raisonnable. Même le meilleur équipement ne remplacera pas la prudence du chauffeur – le plus grand nombre des accidents a lieu justement dans la période du beau temps et sur des lignes droites.

Attention ! En hiver, montez les pneus hiver.
L’utilisation de l’équipement non approprié peut être dangereux.