Histoires des pneus Toyo

  • Auteur: OPONEO.PL

Au début, pour que tout soit clair, on va déchiffrer pas à pas ces signes compliqués. Toyo c'est le nom exact de l'entreprise et Gomu Kogyo signifie à peu près «l'entreprise du pneu». Kabushiki kaisha c'est, en « presque japonais », l'équivalent de notre « Société Anonyme ».

logo des pneus toyo

Logo de la marque Toyo.

Il faut souligner que, bien que Toyo soit le plus jeune compétiteur parmi les producteurs représentatifs au Pays du Soleil Levant, c'est bien lui qui ouvre la voie vers la Bourse à ses plus illustres et chevronnés concurrents, comme Bridgestone ou Yokohama. Dès 1949, l'entreprise Toyo entre à la Bourse des Valeurs d'Osaka. Six ans plus tard, elle est cotée également à la Bourse de Tokyo, la plus grande et la plus célèbre du Japon. Pour comparer, lorsqu'en 1961 l'entreprise entre sur le parquet à Nagoi, Bridgestone entre seulement à la Bourse de Tokyo. Mais chaque chose en son temps...

60 ans à Osaka

La publicité des pneus Toyo

La publicité des pneus Toyo.

La première date dans l'histoire de la marque Toyo est celle de la création de l'entreprise « Hirano Rubber Manufacturing Inc. » en décembre 1943. Sur la base de cette entreprise, à peine un an et demi plus tard, est créée Toyo Tire & Rubber Company dont nous pouvons admirer le nom original au début. Le fondateur de la société est Rikimatsu Tomihisa, un des plus grands personnages dans l'histoire de Toyo, inspirateur de l'expansion de l'entreprise en bourse au début de son activité.

Dès le début, son siège central est à Osaka (il l'est toujours). En 1953, on construit la première usine Toyo dans la banlieue de cette métropole, à Itami. Dans les premières années, on y fabrique principalement des pneus pour véhicules de livraison. Cependant, les excellents résultats permettent à l'entreprise de bâtir d'autres établissements de production et d'entrer sur le marché des pneus pour véhicules de tourisme en 1961. L'entreprise est très bien préparée pour cette étape, parce-que c'est le moment où elle ouvre son premier centre de recherche à Osaka, l'un des plus modernes du monde à l'époque.
 

Comment conquérir l'Amérique

En 1963 les pneus Toyo débutent aux Etats Unis, sur un marché totalement dominé par les producteurs locaux. L'entreprise fait tellement bien face à la concurrence que trois ans plus tard, elle devient la première marque de pneu à ouvrir une représentation aux États-Unis. Grâce à sa propre usine, le pneu marqué Toyo n'est pas seulement plus accessible en Amérique, mais, avec la douane et les coûts de transport qui disparaissent, elle devient moins chère. Quelques années plus tard, la position de l'entreprise se renforce de l'autre côté du Pacifique grâce à un accord avec la société américaine Hercules Tire & Rubber Company.
Les Américains apprécient la qualité des produits Toyo, et Toyo, encouragé par ses succès aux États-Unis, entre sans crainte sur d'autres marchés, notamment l'Angleterre, l'Australie et l'Allemagne. En 1974, l'entreprise japonaise rachète la marque australienne Vaculug Australia et la rebaptise Toyo Tyre and Rubber Australia. Un an plus tard, elle noue une collaboration avec Mitsubishi Corporation en Europe, et crée « Toyo Reifen GmbH « (désormais « Toyo Tire Europe GmbH »). Dans la décennie suivante, l'expansion de l'entreprise d'Osaka s'enrichit du Canada (1982 – création de Toyo Tire Canada Inc.) et de la Chine (1987 – joint venture avec Cheng Shin Rubber Industry Company).

En 1983, la marque japonaise a commencé la coopérartion technologique avec l'entreprise General Tire aux Etats-Unis. La future exploration du marché américain n'était pas accidentelle. C'était justement là-bas que les pneus Toyo, durant de longues années, se sont réjouis de la popularité croissante. Le point fort de cette coopération était l'engagement de Toyo dans la fabrication des pneus de type High Performance pour la conduite rapide. La série Proxes était appréciée particulièrement et est devenue très populaire entre autres grâce à un film The fast and the furious. Il faut se rappeler aussi de la présence de Toyo dans les courses, entre autres dans les compétitions de NASCAR.

Depuis 1988, les pneumatiques Toyo sont équipés d'un système DSOC (Dynamic Stability Optimize Contact; actuellement DSOC II) amélioré constamment grâce aux simulations sur ordinateur. Ce système permet un meilleur contact du pneu avec le revêtement durant la conduite ainsi que la construction Spiral Winding qui est responsable de la stabilité du pneu, un bas niveau du bruit et le confort à des vitesses élévées.

Les pneus Toyo
 

Les pneus Toyo - quelque chose de plus que la simple conduite

Durant les années, les responsables de l'entreprise Toyo n'ont pas négligé d'autres secteurs du marché. Au début des années 1990, le contact s'établit entre Toyo et autre géant japonais Yokohama en ce qui concerne la fabrication des pneus poids lourds et bus aux Etats-Unis. Dans ce but-là, l'entreprise rachète, qualques années plus tard, la société Cheng Shin-Petrel Tire Company en Chine. La coopération avec Kinugawa Rubber Industrial Company au Japon était aussi fructueuse et importante. Cette action a permis la production des éléments en caouchouc pour les voitures et machines industrielles. En 2004, cette société devient la propriété de Toyo et porte le nom Toyo Automotive Parts.

A l'heure actuelle, le groupe Toyo Tire & Rubber Company se compose de plus de dix filiales localisées dans le monde entier. A part le Japon, les Etats-Unis, le Canada et la Chine, on retrouve la marque Toyo en Italie, en Hollande, en Grande Bretagne et en Russie.

Vous appréciez notre article?
Cliquez sur le bouton "J'aime"

Merci
Ajouter un commentaire
(Attention: les commentaires sont en modération)

  1. Vendeurs expérimentés
  2. Achats en toute
    sécurité
  3. Un grand choix de
    produits
  4. Livraison gratuite
  5. Les garages partenaires